Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 18:28

 

Le Mainichi Simbun a révélé la semaine dernière que l’organisme en charge de la vérification des sites nucléaires, le Japan Nuclear Energy Safety (JNES) copiait et appliquait intégralement les critères de sécurité et d’inspection créés par… les industriels du nucléaire eux-mêmes ! Le premier cas concerne un manuel d'inspection du JNES des barres de combustibles qui est une copie conforme du document proposé par le fabriquant lui même.

 

http://www.jnes.go.jp/content/000000095.jpg

 

D'après le quotidien japonais qui a pu comparer les deux documents, "à l'exception de la couverture et de la première page, les deux documents sont identiques, mise en page inclus". La JNES est le corps chargé de l'inspection des centrales et des industries du nucléaire pour le compte de l'Agence de sécurité nucléaire (NISA). La NISA qui est elle-même dépendante et rattachée au METI, le ministère de l'économie et de l'industrie, principal promoteur de l'industrie nucléaire.

 

Après avoir préalablement répondu que cela ne posait pas de problèmes et que le JNES « ne changerait pas ses méthodes », l’organisme a finalement reconnu qu'il y avait eu des problèmes et que des barres de combustibles ayant des défauts avaient été introduites dans la centrale de Higashidori, dans la préfecture d'Aomori. Le JNES a proposé depuis, la création d’un énième comité. Cette fois-ci, ce comité en charge de la surveillance des inspecteurs du nucléaire, sera « indépendant ». Du moins on peut l'espérer tant la tâche est immense.

 

Les membres de ce comité autonome devront expliquer par exemple pourquoi en 2009 certains tests indispensables n’ont pas été menés dans l’usine d’enrichissement d’uranium de Rokkasho-mura. Ou encore pourquoi des défauts dans les documents proposés par la compagnie d’électricité du Kansai sur la centrale nucléaire d’Ôi n’ont pas été relevés. Cette information sème encore un peu plus le doute alors qu'une partie importante du parc nucléaire japonais est soumis actuellement à des tests de sécurité et de résistance face aux tremblements de terre et tsunamis.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Japon à l'envers - dans Crise nucléaire
commenter cet article

commentaires

A Propos

  • : Le Japon à l'envers
  • Le Japon à l'envers
  • : Le Japon est aujourd'hui très connu en France, à travers sa culture populaire - manga, animé - et sa cuisine. Mais que sait-on au juste de cette "face cachée de la lune", située quelque part entre l'extrême-orient et l'extrême-occident ? Au-delà des clichés, ce blog apporte un éclairage sur quelques aspects méconnus de la société, de la vie politique et de la culture populaire dans l'archipel.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Catégories