Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 17:42

 

pub-genkai.jpg

"Bienvenue à la centrale nucléaire de Genkai, entourée d'une mer et d'une nature magnifique" (publicité trouvée sur le site de Kyuden, la compagnie d'électricité de Kyûshû)

 

 

Le Japon a atteint un nouveau record dans son involontaire sortie du nucléaire. En effet, sur les 54 réacteurs nucléaires que comptent l’archipel seuls 10 étaient en fonctionnement fin octobre. Une situation qui étonne d’ailleurs tant ce « manque » n’est pas apparent. Certes, les néons de Shibuya brillent un peu moins, mais rien de bien concret ne vient justifier le caractère « indispensable » de l’énergie nucléaire tant vanté par ses promoteurs.

 

La tendance pourrait cependant s’inverser. Le réacteur n°4 de la centrale de Genkai situé dans la préfecture de Saga, sur l’île de Kyûshû a été remis en marche. Il avait subi un arrêt automatique début octobre suite à un problème technique au niveau du condenseur qui permet le refroidissement de la centrale. Il a depuis répondu aux critères de sécurité demandés par l’agence de sûreté nucléaire japonaise (NISA). Des critères qui, rappelons-le, sont copiés intégralement sur des documents fournis par les industriels eux-mêmes !

 

 

manifsaga2606.jpg

"En colère!" Manifestation à Saga, près de la centrale de Genkai, 26 juin 2011

 

 

De fait, depuis le départ de KAN Naoto du poste de premier ministre, le Japon est revenu à une situation de statu quo sur l’avenir du nucléaire. L’ancien premier ministre avait certes déclaré que le Japon devait "avoir l’objectif à terme d’une société où l’on puisse vivre sans centrale nucléaire”. De même, NODA Yoshihiko laissa entendre quelques jours après sa nomination qu'une sortie du nucléaire était envisagée à long terme. Rien n'est moins sûr aujourd'hui. Le mois d'octobre n'a vu aucune manifestation de masse se déroulait au Japon, après celle historique du 19 septembre où 60 000 personnes ont défilé dans Tôkyô. Un sujet en balayant un autre, les médias et les politiques se focalisent aujourd'hui sur la question de la participation du Japon aux négociations du traité de libre-échange TPP.  

 

Et pendant que tout le monde regarde ailleurs, le ministère de l'économie et de l'industrie (Meti) envisage de poursuivre l'utilisation de l'énergie nucléaire. C'est ce qu'ont d'ailleurs bien compris les "mères de Fukushima" du "Réseau de Fukushima pour la protection des enfants contre le radioactivité" (Kodomotachi wo hôshanô kara mamoru fukushima nettowâku) qui depuis le 27 octobre se relaient tous les jours devant le Meti pour dénoncer l'absence de changement dans la politique énergétique du Japon :

 

 

Sitting des "mères de Fukushima" devant le Meti, 27 octobre 2011

 

 

"Nous avions cru, disent les 100 femmes, que cette catastrophe amènerait notre gouvernement à fermer les centrales nucléaires existantes et à stopper les projets de nouvelles installations nucléaires. Nous croyions que notre dépendance à l’énergie nucléaire deviendrait un souvenir du passé et que le gouvernement japonais investirait désormais dans les énergies renouvelables. Il nous faut constater cependant que, même si tous les sondages montrent que 80% de la population japonaise veulent se passer de l’énergie nucléaire, les hommes politiques japonais veulent poursuivre leur agenda nucléaire et faire redémarrer les réacteurs."

 

Philippe Tanaka

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Japon à l'envers - dans Crise nucléaire
commenter cet article

commentaires

A Propos

  • : Le Japon à l'envers
  • Le Japon à l'envers
  • : Le Japon est aujourd'hui très connu en France, à travers sa culture populaire - manga, animé - et sa cuisine. Mais que sait-on au juste de cette "face cachée de la lune", située quelque part entre l'extrême-orient et l'extrême-occident ? Au-delà des clichés, ce blog apporte un éclairage sur quelques aspects méconnus de la société, de la vie politique et de la culture populaire dans l'archipel.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Catégories