Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 18:42

tumblr lj6nhhehhn1qixmki

 

Comme cela était annoncé depuis plusieurs mois, le dernier réacteur nucléaire encore en fonctionnement au Japon, celui de la centrale de Tomari sur l'île d'Hokkaidô, a été progressivement mis à l'arrêt samedi 5 mai entre 17h et 23h. Le Japon réalise ainsi la prouesse de sortir du nucléaire en une seule année, en faisant notamment des efforts pour économiser l'énergie.

 

Il ne s'agit cependant pas d'une sortie volontaire mais de la conséquence d'une série de tests que tous les réacteurs du Japon doivent subir suite à l'accident de Fukushima. Le gouvernement se dit prêt d'ores et déjà à remettre en fonctionnement deux réacteurs de la centrale d'Ôi, dans la préfecture de Fukui. Mais cette décision ne fait guère consensus et les antinucléaires sont bien décidés à peser par différents moyens pour empêcher ce retour au nucléaire.

 

IMG_0654.JPG

"Je hais le nucléaire !"

manifestation antinucléaire à Kyôto, 10 mars 2012

 

Le campement « Occuper Kasumigaseki » - du nom du quartier des ministères à Tôkyô - a décidé de lancer une grève de la faim, en face du ministère de l'économie, responsable de la politique énergétique du pays. Les militants on été rejoints mercredi 2 mai par la romancière et nonne bouddhiste SETÔCHI Jakuchô, âgé de 89 ans, qui a jeûné pendant toute la journée, jusqu'au coucher du soleil. Auteur de plusieurs romans dont Kashin ou La fin de l'été, et connue surtout pour sa traduction du Dît du Genji en japonais moderne, elle s'est dite « effrayée » par la volonté du gouvernement de relancer le nucléaire.

 

Cette écrivaine rejoint ainsi deux autres hommes de lettres japonais également présents ce jour-là : SAWACHI Hisae, 81 ans, célèbre essayiste et militant dans le groupe pacifiste « Association de l'article 9 » ; et le journaliste KAMATA Satoshi, 73 ans, auteur de Toyota, l'usine du désespoir (éd. Démopolis), mais aussi d'essais sur le nucléaire comme Genpatsu rettô wo iku (Voyage dans l’archipel nucléaire, 2001) ou Nihon no genpatsu chitai(La zone nucléaire japonaise, 2006), non traduits en français. Par ailleurs, samedi 5 et dimanche 6 mai, des manifestations étaient prévues à Tôkyô et dans plusieurs villes du Japon.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Japon à l'envers - dans Mouvement social
commenter cet article

commentaires

A Propos

  • : Le Japon à l'envers
  • Le Japon à l'envers
  • : Le Japon est aujourd'hui très connu en France, à travers sa culture populaire - manga, animé - et sa cuisine. Mais que sait-on au juste de cette "face cachée de la lune", située quelque part entre l'extrême-orient et l'extrême-occident ? Au-delà des clichés, ce blog apporte un éclairage sur quelques aspects méconnus de la société, de la vie politique et de la culture populaire dans l'archipel.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Catégories