Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 18:10

Yoshihiko-Noda-Yukio-Edano-Tokyo-International-tks8Vnl9gMHl.jpg

Le ministre de l'économie EDANO Yukio, et le premier ministre NODA Yoshihiko au Festival international du film de Tokyo, 22 octobre 2011.

 

 

Le Premier ministre japonais, NODA Yoshihiko, qui ne rate jamais l’occasion d’encourager les dirigeants européens à prendre des mesures d’austérité rigoureuses, n’oublie pas ses concitoyens pour autant. Lors du sommet du G20 à Cannes, il leur a ainsi promis un doublement de la TVA dans les années qui viennent, tout en laissant entendre que d’autres « réformes » suivront. La taxe sur la consommation passerait ainsi de 5 à 10%.

 

Comme nous l'avions envisagé dans un précédent article, la nomination fin août de Noda, représentant de l'aîle droite du Parti démocrate japonais (PDJ), met fin à la parenthèse sociale ouverte en 2009 avec la victoire de ce parti, décrit parfois comme étant de centre-gauche. NODA Yoshihiko répond ainsi à une demande de l'ancien président du FMI, John Lipsky, qui en visite de courtoisie en juin au Japon, avait demandé le triplement de la TVA, soit une taxe sur la consommation de 15%. Noda était à l'époque ministre des finances et avait accueilli avec bienveillance cette demande.

 

NODA Yoshihiko et John Lipsky

NODA Yoshihiko et John Lipsky, 8 juin 2011

 

L'actuel premier ministre appartient à la faction libérale du PDJ. Il est un des rares hommes politiques de l'opposition à avoir soutenu en 2005 le premier ministre KOIZUMI Jun.ichirô lorsqu'il mettait en place des réformes libérales, telles que la privatisation de la poste, lui reprochant seulement de ne pas aller assez vite. Fils d'un soldat des Forces d'autodéfense japonaises, il est favorable à la modification de l'article 9 de la constitution qui empêche théoriquement le Japon de participer à des opérations militaires extérieures. Il a également soutenu la visite de différents premiers ministres japonais au sanctuaire Yasukuni, haut-lieu de l'extrême-droite japonaise, où sont honorées les âmes d'anciens criminels de guerre.

 

Devenu ministre des finances en juin 2010, NODA Yoshihiko est favorable à une réduction des dépenses par la rigueur budgétaire et la baisse du nombre de fonctionnaires. Bien que fervent partisan d'une hausse de la taxe sur la consommation, il est cependant favorable à une baisse de la taxe sur les entreprises. Il s'est par ailleurs toujours opposé à une augmentation des allocations familiales qui constitue pourtant l'une des mesures ayant favorisé la victoire du PDJ. Il s'est aussi opposé au droit de vote pour les étrangers dans les élections locales qui figurait également dans le programme du parti. Il est par ailleurs partisan d'une politique libre-échangiste, et devrait annoncer la semaine prochaine la participation du Japon aux négociations du TPP.

 

Le doublement de la TVA est cependant un sujet très épineux au Japon. A l'instar de l'augmentation de l'impôt sur le revenu, c'est une mesure très impopulaire et de plus injuste car elle touche d’abord les plus pauvres. Le premier ministre devra d’ailleurs s'en expliquer auprès d’une partie des membres du PDJ qui y sont opposés. Encore une fois, il apparaît au grand jour que le PDJ est un parti hétérogène, tiraillé entre des libéraux favorables à la rigueur budgétaire et des anciens politiques du défunt Parti socialiste japonais, favorables à la mise en place du programme social sur lequel le parti a été élu. Cette loi sera votée en mars 2012, a annoncé le premier ministre, qui prévoit d’organiser des élections en amont pour lui donner un certain vernis démocratique.

 

Philippe Tanaka

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Japon à l'envers - dans Economie
commenter cet article

commentaires

A Propos

  • : Le Japon à l'envers
  • Le Japon à l'envers
  • : Le Japon est aujourd'hui très connu en France, à travers sa culture populaire - manga, animé - et sa cuisine. Mais que sait-on au juste de cette "face cachée de la lune", située quelque part entre l'extrême-orient et l'extrême-occident ? Au-delà des clichés, ce blog apporte un éclairage sur quelques aspects méconnus de la société, de la vie politique et de la culture populaire dans l'archipel.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Catégories